QUELLE ANNEE !!!!

Classé dans : Productions | 0
miel bio de montagne

Cette année 2020 a été tellement éprouvante, à bien des égards, vous en conviendrez !!!

Il semble que ce que nous pouvons appeler le dérèglement climatique s'installe de façon constante.

De mémoire d'apiculteur de la Bòrda, jusqu'à ces dernières années les accidents climatiques tels qu'épisodes froids et pluvieux ou bien canicules et sécheresses pouvaient impacter telle ou telle période de floraison, et les récoltes qui devaient en résulter, de façon épisodique et temporaire. Après quelques semaines le cours normal des saisons reprenait son cours.

Pour la troisième année consécutive, le schéma suivant s'est déroulé: hiver doux et ensoleillé et floraison précoces, printemps froid et pluies orageuses abondantes et régulières, été chaud et sécheresse. L'impact sur les floraisons et les récoltes est ainsi très négatif. Gel et pluies sur les acacias et les bourdaines, pluie sur les chataigniers et les tilleuls, sécheresse sur les bruyères.

Le volume global de miel produit continue de chuter. Cette année nous avons récolté 5 tonnes au lieu de 10 tonnes en temps normal. Encore moins que l'année dernière. Et pour la première fois la miellée d'acacia a été totalement inexistante. Et pourtant, nous n'avons jamais eu autant de colonies, et en aussi bonne santé et capacité de production.

Que de travail pour garder nos abeilles en bonne santé et prêtes à butiner... pour si peu... c'est tellement éprouvant...

Mais nous restons humbles en pensant que c'est bien pire pour tant d'autres sur cette planète, et que nous restons des privilégiés de part la qualité de vie dont nous bénéficions, mais jusqu'à quand...? Tout semble se dégrader à une vitesse accrue ces derniers temps.

Ce n'est pas l'endroit pour évoquer les disfonctionnements et contradictions aux niveaux sociaux, économiques, environnementaux et politiques. C'est parfois effarant !

Outre la dégradation climatique, cette année a aussi proposé une nouvelle difficulté d'ordre sanitaire, avec la problématique des réduction des libertés individuelles et collectives, et un impact négatif important (pour beaucoup) sur les activités économiques et commerciales.

Les activites de vente directe ont été fortement restreintes, avec l'annulation des marchés, salons et foires commerciales institutionnelles. Nous concernant, le salon Vivre Autrement a été annulé, ainsi que la foire du bon goût d'Aquitaine. Nous attendons la probable annulation du salon Marjolaine et des marchés de Noël. Cela représente un grand manque dans nos revenus.

Producteurs et consommateurs doivent inventer de nouvelles façons plus directes d'organiser l'approvisionnement. Les circuits ultra-courts, indépendants de toutes structures intermédiaires, peuvent fournir la souplesse et la réactivité pour pallier à ces restrictions.

Nous réfléchissons à de nouvelles opportunités pour aller à la rencontre de nos clients de façon régulière, sans que cela alourdisse trop le temps de travail commercial. Nous ne pouvons pas nous le permettre. Nous sommes intéressés par toutes les idées et initiatives que vous pourrez nous soumettre.

La rarefaction du miel continue d'en faire un produit de luxe. Après tant d'année à contrôler l'évolution de nos prix de vente, nous nous résignons à une augmentation générale. Nous espérons que vous la comprendrez et que vous serez en mesure de l'accueillir. Nous espérons que de prochaines bonnes années de production nous permettrons de les rabaisser.

Bon courage à tous en ces temps difficiles, et spécialement à ceux qui en ont le plus besoin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *