LUTTE BIOLOGIQUE

LUTTE BIOLOGIQUE

Classé dans : Engagement | 0

Aujourd’hui, nous avons effectué deux lâchers de torymus sur deux de nos ruchers à Sigalens (33690), dans le cadre de la lutte biologique contre le cynips du châtaignier, coordonnée par l’Association de Développement de l’Apiculture en Aquitaine (ADAAq), regroupant 35 apiculteurs de la région.

Le cynips du châtaignier est un ravageur invasif arrivé en France en 2007. Cet hyménoptère pond ses œufs dans les bourgeons de châtaigniers et cause de gros dégâts sur l’arbre (rameaux atrophiés, avortements d’inflorescences et fruits). On estime que sa présence peut induire une baisse de 60 à 80% de la production de châtaignes. Sa propagation sur le territoire français est exponentielle. C’est en 2011 que le cynips a atteint l’Aquitaine, aujourd’hui la majorité du territoire est touché.

En limitant la formation des inflorescences, le cynips impacte directement la miellée de châtaignier.
Le cynips peut affecter les colonies en les privant d’une source abondante de pollen, induire des baisses de production de miel mais aussi impacter le travail des apiculteurs en obligeant à des changements d’itinéraires de transhumance.

A ce jour, le seul moyen de lutte consiste au lâcher, sur les boisements infestés, d’un auxiliaire (Torymus sinensis) qui parasite le cynips.

Pour la seconde année, l’ADAAQ représente la filière apicole régionale au sein du Comité Grand Sud-Ouest de Lutte contre le cynips du châtaignier (Union de la châtaigne, INRA, FREDONs, DRAAF, autres ADA, etc.). En savoir plus…

 

torymus

lâcher torymus

torymus cynips



Laissez un commentaire